Ghironda

 

 

 

La vielle est le seul instrument à cordes, et à clavier dont la roue sert d'archet. Il en existe sous de multiples formes (rondes, rectangulaires, plates... suivant les luthiers et les exigences des musiciens) dans toute l'Europe.

Il y a sur la vielle à roue - en règle générale - six cordes :
 
  • 4 cordes libres, à note continue, qui donne l'accompagnement :
    • la mouche (tout petit bourdon)
       
    • le petit bourdon
       
    • le grand bourdon
       
    • la trompette, qui est le systême percussif de l'instrument. Cette corde repose sur un chevalet très mobile (le chien) qui vibre très vite sur la table d'harmonie avec les accélérations de la roue (dits "coups de poignets")
       
  • 2 cordes mélodiques, les chanterelles.

Pour obtenir un premier son, il faut actionner la roue à l'aide de la poignée et de la manivelle, ce qui a pour effet de faire vibrer les cordes posées sur la roue. On agit sur ces deux cordes par le clavier, munis de touches, lequel est de type chromatique sur deux octaves (à l'inverse de celui du piano, la game diatonique se joue à l'aide des touches noires, les altérations à l'aide des touches blanches). Contrairement au violon, ce n'est pas l'application directe des doigts sur les cordes qui permet l'obtention de la note, mais des petits marteaux de bois - les sautreaux - qui raccoursissent la longueur vibrante de la corde (comme les doigts sur le manche d'une guitare).
La roue joue le rôle d'un archet continu.
 

 
back to musical instruments